KISTCH VIERGEj'ai beaucoup de tendresse pour les bondieuseries rencontrées sur les stands des vide-greniers. Elles ont été porteuses de sens pour les générations passées, qui les exposaient en bonne place dans les pièces intimes. Les regards tristes des Vierges de platre m'émeuvent, comment ne pas être émue par une mère qui a perdu son enfant ? Ces saint-sulpiceries, comme disent certains, occupent aujourd'hui une place de choix quand les décos modernes se veulent décalées et subversives. Et vous, succombez-vous à ce charme désuet ?